Les Prés humides du Ramier

Les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique constituent un outil de connaissance très important dans les opérations d’aménagement du territoire.

De grandes prairies où paissent des bovins, des prairies de fauche traditionnelles où les graminées ondulent au vent, des chemins bordés de vieux chênes noueux, des haies vives où se mêlent églantiers, Epine noire, aubépines, usain, des points bas humides piquetés de violet par le Lychnis fleur-de-coucou, ou plus rarement de l'Iris faux-acore d'un jaune éclatant. Petite elle l'est, et personne ne la remarque. Surtout pas les automobilistes pressés qui circulent, en bordure, sur le CD 50… Dommage ! Passés quelques dizaines de mètres, la quiétude se fait, le Rossignol chante, la Tourterelle des bois roucoule. Perchés bien en évidence, sur un fil ou une clôture voici, le Bruant proyer, devenu rare, et dont plusieurs couples se reproduisent ici. Au sommet d'un roncier, cet oiseau masqué de noir et à la calotte grise, c'est la Pie-grièche écorcheur. Le Tarier pâtre perché lui aussi, surveille l'étendue herbeuse. Des cris plaintifs tombent du ciel, émis par un oiseau aux ailes arrondis, noires et blanches: le Vanneau huppé. Justement quatre adultes sont posés et plusieurs jeunes de l'année courent dans l'herbe rase. L'oiseau, qui niche au sol, n'aime pas les grandes herbes, et sitôt les oeufs éclos, il se réfugie dans des secteurs dégagés de la pépinière proche ou dans un pré bien tondu par les vaches… D'autres oiseaux remarquables fréquentent le site, comme le Pigeon colombin qui trouve dans les nombreux chênes creux un gîte à sa convenance. Ces prés plus ou moins humides attirent aussi les oiseaux migrateurs, comme parfois une troupe de Cigognes blanches. Des Hérons cendrés sont également souvent présents et le Milan noir vient de temps en temps survoler les herbages. Il ne faut pas oublier les insectes, nombreux ici. On ne peut pas ne pas remarquer ces petits papillons bleus dont plusieurs espèces sont présentes, et encore moins l'abondance d'un satyridé relativement répandu, "l'Echiquier" ou "Demi-deuil". Moins commun et raréfié dans toutes les zones d'agriculture intensive, le "Gazé", un piéridé, est présent. Si aucun inventaire complet n'a encore été fait concernant l'entomofaune du site, soulignons tout de même la présence du Lucane cerf-volant, un coléoptère, qui trouve pour se développer à la fois le gîte et le couvert dans les nombreux chênes qui parsèment les haies. En outre, l’Orchis à fleurs lâches, une orchidée rare et protégée, se cache dans les prairies du site. Celui-ci, localisé en zone périurbaine, en est d'autant plus remarquable.

Contact

Ajouter à mon carnet

Communauté de Communes de la Vallée du Garon

69530 Brignais

http://www.ccvalleedugaron.com

Services, équipements

Services

Visites individuelles libres

Ouvertures

Toute l'année : ouvert tous les jours.

A faire à proximité

Merci de patienter pendant le chargement de la carte

Nuit de la lecture : escape game

Taluyers

→ plus d'infos

Centre Bien-être du Foot Indoor Soccer Five des Barolles

Brignais

→ plus d'infos

Chez Mam

Brindas

→ plus d'infos

Commenter

Information mise à jour le 25/03/2015 par : OTI des Monts du Lyonnais